Une présentation de:


Avec la collaboration de

 

 

Riche de ses trois siècles d'histoires, le domaine seigneurial Sainte-Anne est l'un des plus vieux sites historiques au Canada.

L'histoire débute il y a 350 ans, vers la fin de l'an 1666 ou au début de 1667, lorsque l'intendant Jean Talon concède la seigneurie de Sainte-Anne à Michel Gamelin. C'est le début du peuplement permanent de cette région de la Mauricie. En 1670, Edmond de Suève et Thomas de Lanouguère deviennent les nouveaux propriétaires de la seigneurie.

En 1706, le domaine fût habité par Pierre-Thomas de Lanouguère et son épouse, Madeleine de Verchères. Cette dernière devint célèbre en 1692. Alors âgée de 14 ans, elle prit le commandement du Fort de Verchères pour le défendre contre les attaques d’une troupe d’Iroquois. L’affrontement dura huit jours et la jeune femme parvint à défendre victorieusement le fort de ses parents. Elle est considérée par plusieurs comme la Jeanne d'Arc du Québec. Elle sera seigneuresse de Sainte-Anne jusqu'en 1747.

La seigneurie de Sainte-Anne fut par la suite ravagée par les troupes anglaises lors de la conquête du Québec, quelque part entre 1759 et 1760.

  

Les ruines du vieux manoir



Le domaine fut ensuite à l'abandon durant quelques années, jusqu'à ce que Charles-Louis Tarieu fit bâtir un nouveau manoir en 1772. C'est dans les ruines de ce manoir, qui fut ravagé par un incendie au cours de l'hiver de 1927, que se déroulent les soirées de contes d'horreur de Sainte-Anne-de-la-Pérade.

Pour plus d'information sur les activités, l'historique ou pour une visite du domaine, consultez le site Internet du domaine seigneurial Sainte-Anne.

Pour nous joindre:

Domaine seigneurial de Sainte-Anne


910, rue Sainte-Anne
Sainte-Anne-de-la-Pérade (Québec) G0X 2J0
Tél. : 418 325-3522
Téléc. : 418 362-1373

Courriels :

Pour la direction: direction@domaine-steanne.com
Pour la communication: communication@domaine-steanne.com
Pour la coordination des expositions et des activités: coordination@domaine-steanne.com

Imprimer